technique greffe de cheveux innovante

La méthode HST : une technique innovante pour la greffe de cheveux

La chute des cheveux est désormais une question de santé publique en France et dans le monde, vu le nombre croissant de victimes. Selon un sondage IFOP, 13 % des Français (hommes et femmes) sont touchés, soit plus de 8 millions de personnes. Par ailleurs, longtemps considérée comme un trouble physiologique des séniors, l’alopécie affecte de plus en plus de jeunes.

Une situation qui nécessite une prise en charge rapide, dès les premières pertes de cheveux, afin de conserver sa beauté physique. Le cas échéant, la greffe capillaire basée sur la méthode HST s’impose comme le meilleur traitement pour profiter à nouveau de ses longs cheveux. Si vous ne maitrisez pas le procédé, voici les innovations qu’il contient, ses avantages et les cliniques dans lesquelles ce type d’opération a lieu dans l’Hexagone.

Alopécie : pourquoi ce trouble dermatologique ?

L’alopécie est une perte partielle des cheveux. Elle se mue en calvitie lorsque le crâne de l’individu est entièrement dégarni. Il faut préciser qu’elle est causée par de nombreux facteurs.

L’hérédité

La majorité des patients qui consultent pour une transplantation capillaire souffrent d’une alopécie androgénétique. Cette forme de perte de cheveux, la plus répandue, est due à une prédisposition génétique. Ainsi, lorsqu’un parent a été touché par la calvitie, il est fort probable que ses descendants le soient également.

Les carences alimentaires

Avant d’opter pour le HST, il faudra connaître les précautions à prendre pour ne plus être victime de calvitie, si elle n’est pas héréditaire. Cela vous permettra de prolonger la durabilité de vos cheveux après l’intervention chirurgicale. En effet, certaines molécules sont indispensables pour l’entretien des cheveux. Il s’agit notamment des vitamines D et B12, du fer et du zinc. Une alimentation pauvre en ces nutriments peut donc entraîner à moyen terme, la perte des cheveux.

La déficience immunitaire

La calvitie peut être également causée par l’absence des lymphocytes T régulateurs. Ces cellules immunitaires stimulent la croissance des follicules pileux. Lorsqu’elles sont en faible quantité, la régénérescence des cheveux ralentit ou s’arrête.

Le stress

Lorsqu’une personne est continuellement stressée, son organisme produit de l’adrénaline et du cortisol. Ces substances chimiques dérèglent le fonctionnement de l’hormone de croissance des cellules capillaires et provoquent la perte des cheveux.

HST : une greffe capillaire moderne

Maintenant que vous maîtrisez les principales causes de l’alopécie, il faudra alors s’intéresser au meilleur moyen de traitement de ce trouble physiologique. Il s’agit du «Hair Stem cell Transplantation » : une méthode de greffe de cheveux innovante. Elle s’inspire des recherches du docteur Coen Gho, menées depuis 1996. Cette technique est d’ailleurs brevetée par Hair Science Institue (Hasci) qui en propose exclusivement dans ses cliniques.

La procédure de greffe de cheveux prônée par cette solution tranche radicalement avec celles préconisées par les méthodes traditionnelles. Toutefois, cette invention permet d’obtenir de meilleurs résultats. Raison pour laquelle la méthode HST se recommande aux patients les plus exigeants. Pour mieux s’en imprégner, il suffit de s’informer sur les différentes étapes d’une intervention chirurgicale via le HST.

Une consultation sur mesure

Si vous résidez en France et désirez subir une greffe de cheveux basée sur le HST, rendez-vous dans l’une des deux cliniques locales de Hasci sises à Paris et au Cap d’Antibes. Sur place, le patient a droit à une consultation gratuite. Au cours de cette séance, le spécialiste expose le processus à son interlocuteur et en profite pour recueillir ses attentes après l’intervention. En fonction des besoins exprimés par ce dernier, le chirurgien met en place un protocole adapté.

Une opération en 3 temps sous anesthésie partielle

Lors de la préparation du patient pour l’opération, celui-ci se fait administrer une dose d’anesthésie au niveau des zones donneuse et receveuse. Contrairement aux méthodes classiques, la pratique du HST n’entraîne pas le prélèvement de tout le follicule. Le médecin en extrait seulement une partie, dans un premier temps. Quelques heures plus tard, le spécialiste effectue des trous pour les greffons. Enfin, le traitement proprement dit a lieu et le patient retrouve ses longs cheveux.

Un outillage d’extraction fin

Le HST est un procédé qui requiert une grande précision du praticien. Car, celui-ci se sert d’une aiguille très fine pour extraire les follicules.

Les principaux avantages du HST

De plus en plus de personnes optent pour la méthode HST, en raison des nombreux avantages qu’elle recèle. Les points forts les plus importants s’énoncent comme suit.

Une greffe aux effets naturels

Le plus gros avantage de cette technique innovante, elle permet d’obtenir une forte densité de cheveux dans la zone traitée. Ceci, parce que le praticien prélève de fines couches de follicules. Par conséquent, 1 cm² peut recevoir jusqu’à 35 greffons lors de la première opération. Le cas échéant, la repousse présente un aspect naturel, comme si le patient n’avait pas subi de transplantation capillaire.

Une greffe sans cicatrice

Traditionnellement, la greffe de cheveux implique le découpage d’une partie de la peau, au niveau du cuir chevelu. Raison pour laquelle la partie opérée présente plus tard des cicatrices peu esthétiques. Le patient peut d’ailleurs en être complexé, le restant de sa vie. Pour ne pas subir de telles déconvenues, il est plus judicieux d’opter pour le HST. Il s’agit d’une intervention chirurgicale sans cicatrice, puisque le médecin se limite simplement à extraire délicatement les greffons grâce à une aiguille de 0,6 mm de diamètre. Un tel instrument ne laisse généralement pas de traces post-opératoires.

Une greffe sans bandage

Tenir un bandage sur la tête, le temps que les blessures occasionnées lors de la transplantation capillaire se cicatrisent peut se révéler gênant pour les patients. La méthode HST s’avère alors une technique alternative pour se passer d’une telle contrainte.

En effet, étant donné que les blessures créées au cours de ce traitement sont presque invisibles, vous n’avez pas besoin de poser un pansement sur votre crâne. Ainsi, une semaine au plus tard après l’opération, vous retrouverez l’usage normal de votre tête.

Une greffe sans douleur

La méthode HST préconise une greffe capillaire indolore. Pour ce faire, une anesthésie particulière et mise au point par Coen Gho, permet d’éliminer efficacement toute sensation douloureuse pendant et après le traitement.

Mieux, entre les différentes étapes du traitement, le personnel des cliniques Hasci s’occupe du bien-être de l’hospitalisé, à travers une pause déjeuner et autres services complémentaires. Pendant l’intervention, le patient a même la possibilité de se distraire en regardant un film ou en lisant un livre. Bref, vous êtes totalement à votre aise du début à la fin du traitement.